Élevage Barbet

Qui sommes-nous?



Claude Léveillé


J’ai eu la chance d’avoir un labrador pendant quelques années. Sa présence a réjoui la famille et les amis et m’a permis de faire mes premières expériences d’éducation canine. Technicien juridique de formation, je m'occupe du volet administratif et des contrats liés à l'élevage en plus de manier nos chiens lors des expositions de conformations.


Frédéric Langlois


Je n’ai pas eu de chien, et ne croyait pas en avoir un jour, puisque des allergies me forçaient à me tenir loin d’eux. Cependant, ce n’est pas le goût qui manquait. Il fallait simplement trouver la race qui me conviendrait! Universitaire, je m'occupe plus du volet génétique de notre élevage.



Ensemble


Nous avons établi nos critères de recherche afin de trouver le match parfait! Nous souhaitions avoir un chien de taille moyenne, affectueux et surtout hypo-allergène. Nos recherches nous ont menés à l’élevage CourAilée dont la propriétaire, Mme Lyne Trudel, a été l’une des premières à faire connaître la race du Barbet au Québec et au Canada. Cette race répondait en tout point à nos critères.


Ainsi, notre chien Wolfi est arrivé dans notre vie en septembre 2009, en copropriété avec l’éleveur, Mme Trudel. Comme elle, nous souhaitions contribuer à faire connaître la race du Barbet, donc à faire de Wolfi un champion de conformation et un reproducteur. Par voie de conséquence, nous avons pris goût aux règles de l’élevage, mais surtout à vouloir promouvoir cette belle race. 

À l’automne 2015, un événement est venu sceller notre décision de devenir nous aussi éleveurs de Barbets, pour l’avancement de la race et sa conformité. L’un de nos pairs nous a informés de la naissance de petits barbets gris, couleur inusité et non conforme aux standards habituels. Y avait-il une explication génétique à cette nouvelle couleur pour le Barbet? Graduellement l’idée a germé de prendre une petite femelle de cette portée en vue d’une éventuelle reproduction. Malheureusement, il s’est avéré que cette couleur grise, génétiquement spéciale, recelait aussi une tare génétique occasionnant un problème de santé grave. Nos lectures et recherches, en collaboration avec Mme Trudel, ont été le point de départ d’une grande clinique de génétique qui nous a permis de découvrir la source du problème : le gène de la dilution. Ainsi, afin d’éradiquer le problème, il devenait impératif de ne pas reproduire les barbets gris. 

Cet épisode nous a clairement démontré que l’on ne s’improvise pas éleveur. Ainsi, Élevage Douxbarbu s’inscrit dans un goût particulier pour la recherche et la génétique, dans l’objectif de perpétuer la conformité de la race du Barbet et de reproduire des petits chiens en parfaite santé. Voilà pourquoi nous nous sommes appliqués pour trouver la meilleure petite femelle, génétiquement compatible avec Wolfi, pour commencer notre élevage. C’est donc en Suisse, à l’élevage de la Colline des Violettes, que nous avons trouvé notre petite Gin! La suite de l’histoire se construit à partir d’ici…


DOUXBARBU